PLU – Alea jacta est

Mardi 28 vers 18h : bonsoir à tous !

Sans me prendre pour Jules, ni faire l’auguste, ce sera ma phrase du jour…

C’était aujourd’hui, à la fois, le dernier jour de l’enquête publique et l’ultime permanence du commissaire enquêteur, et c’est hier que je suis passé procéder à un inventaire presque final sur les registres ; des registres, il y en avait huit.

Lors de mon premier passage, nous entamions à peine le quatrième registre ; celui-ci s’est clos sur une vingtaine d’entrées (*).

Le numéro cinq en compte environ huit ; le sixième, 14 ; l’avant-dernier, 21 et seulement 3 pour le dernier (mais constituées de dossiers abondamment documentés).

In fine, aux 26 interventions relevées à la date du 16 avril (cf l’article PLU – Etat des lieux), nous en rajoutons environ 63 ; nous arrivons donc à quelques 90 entrées, sans préjuger de ce que sera la moisson de ce jour qui nous portera peut-être jusqu’à la centaine mais guère au-delà. C’est plus que ce que nous pouvions redouter, c’est beaucoup moins que ce que nous espérions (apathie quand tu nous tiens !).

Aux dernières nouvelles, ce soir à 18 heures, le 9ème registre était plein, et faute de 10ème, un cahier « ordinaire » avait été sorti pour accueillir les contributions qui venaient encore…

Comme on pouvait s’y attendre, les principaux animateurs de l’AHQR ont fait acte citoyen, que ce soit à titre personnel  et/ou au titre d’une association (la nôtre ou une autre, amie) qu’ils en soient remerciés !

Sur le plan de l’enquête publique, le sort en est donc jeté… AHQR a contribué aussi bien qu’elle a pu pour faire entendre notre point de vue et son action  va continuer, citoyenne, associative, inter-associative pour que ce que nous avons semé porte ses fruits.

Premier rendez-vous dans un mois, lors de la production de son rapport par le commissaire enquêteur.

 Hermes 78

(*) Deux remarques :

  • Il n’est pas toujours facile de les dénombrer précisément du fait des collages et quelquefois de l’absence d’entête ;
  • en général, elles portent des doléances mais… j’en ai au moins trouvé une tout ce qu’il y a de plus laudative sur la manière dont le PLU a été constitué et sur le résultat obtenu dont l’auteur (un conseiller municipal de notre quartier Clin doeil ) se félicitait avec insistance.

Nota : en raison d’un « crash » disque, cet article n’a pu être mis en ligne qu’avec une semaine de retard, le mardi 5 mai.

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 

 


Répondre

CCGP |
Terralliance |
filalanaasso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amicale des Italiens de Nou...
| MABOUO EN MARCHE
| FCPE du collège Boris Vian