Approbation du PLU en conseil municipal

Principal objet de l’ordre du jour du conseil municipal du 30 juin dernier, l’approbation du PLU a été votée grâce au soutien unanime de la majorité municipale. Les deux minorités de ce conseil se sont opposées à ce document. Objet de nombreuses contreverses, la version finale de ce PLU écarte la plupart des conditions expresses et des recommandations mentionnées dans le rapport du commissaire enqueteur. Or ces objections traduisent directement l’expression du ressenti des Saint Rémois face à la problématique du dessin de leur commune pour les prochaines années. En agissant ainsi, la majorité municipale nous indique clairement qu’il n’est pas question qu’elle se remette en cause, même si la population lui fait savoir son mécontentement.
A la lecture de la note relative aux conclusions du commissaire enquêteur, la majorité municipale justifie chacune de ses positions face aux conditions expresses et recommandations (http://agir78470.fr/images/Documents/CM/09-06-30_CM_NS.pdf). Concernant la 3ème recommandation, et pour évoquer l’ordre de priorité pour la réalisation d’équipements publics, nous pouvons lire une édifiante description des équipements existants :

« - Un gymnase datant des année 70, vétuste et insuffisant (…)
- Petite enfance : il faut accroitre la capacité d’accueil en crêche (…)
- Les Aînés : ils se réunissent chaque semaine dans la cafétaria de la salle de spectacle, lieu qu’ils ne peuvent « s’approprier » pour se rencontrer plus souvent et developper des activités.
- La musique : la société musicale et son orchestre d’harmonie, l’école de musique avec ses 290 élèves, occupent un préfabriqué ancien et inadapté.
- Les locaux associatifs en général (…) arrivent à saturation et ne sont pas toujours adaptés. Cela entraîne des cohabitations difficiles. »

Cette description peu flatteuse de l’état de la commune est rédigée par l’équipe majoritaire qui se trouve elle-même aux commandes de la ville depuis 25 ans. Nous voyons donc où nous ont conduits ces méthodes de travail qui consistent à gérer la commune en petit comité, replié sur soi-même. Il serait préferable d’être davantage à l’écoute pour avancer dans la direction souhaitée par la population. Malheureusement, le passage en force pour l’approbation du PLU ne va pas dans ce sens.

Alain VANHERPEN

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 


Répondre

CCGP |
Terralliance |
filalanaasso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amicale des Italiens de Nou...
| MABOUO EN MARCHE
| FCPE du collège Boris Vian