Le Rhodon en marche vers l’éco-mobilité ?

 

  ECOMOBILITE 

Se déplacer de manière respectueuse de l’environnement et des autres, en utilisant le moins possible la voiture.

p1020439.jpg
La mise en place du Pédibus et son bon fonctionnement  dans le Rhodon démontrent aujourd’hui un réel intérêt à se déplacer autrement qu’en voiture, au sein d’un quartier;

Nous avons effectivement pu observer le matin, des files indiennes d’enfants aux gilets jaunes se rendant à l’école à pieds, accompagnés de quelques adultes. Cette initiative récente  permettra, au fil des années, de sensibiliser les plus jeunes  et nous,  leurs parents, aux déplacements doux .

Mais sa pérennité  dépend  des  bénévoles accompagnateurs et  reste par conséquent fragile. En outre et plus généralement, bien que la topographie et la configuration des rues du quartier soient propices aux déplacements doux,  les aménagements d’un autre temps, et les mauvaises  habitudes ne permettent pas aujourd’hui de se sentir en sécurité sur la voie publique  ; je pense en particulier aux enfants et aux personnes âgées.

Ainsi, le Rhodon  doit évoluer  vers plus d’équilibre entre les déplacements doux  et la circulation des véhicules motorisés, générant ainsi une vie locale plus gaie, plus riche, à travers les rencontres au détour des rues, chose impossible en voiture. Attention, soyons clair, il ne s’agit pas d’être pour le   » tout vélo ou le  tout piéton « , il s’agit simplement que chacun puisse se déplacer sur  la voie publique en toute sécurité, et de façon apaisée.

TOLERANCE 

 MIXITE DES MODES DE DEPLACEMENT

  30KM/H

Je suis de celles et ceux qui pensent qu’il est  possible de se partager l’espace public, notamment grâce à des outils et des aménagements spécifiques proposés par les instances supérieures (- l’Europe, - le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer). Le site http:/www.ruedelavenir.com  vous éclairera sur la notion de partage de la voirie, sa pédagogie ayant fait ses preuves.

La Municipalité devrait se saisir de ces outils pour garantir les conditions de sécurité et de convivialité indispensables à la cohabitation de TOUS  les usagers dans une même  rue, pour  favoriser  ainsi le Mieux Vivre Ensemble. Le partage de l’espace public  nécessite  donc  de réfléchir à comment aménager nos rues pour prendre en compte l’ensemble des usagers, à travers une politique générale de développement durable.

Agathe Becker,

Présidente de l’AHQR .


Archives pour la catégorie Urbanisme

Charte urbaine en cours d’élaboration

 

La Municipalité, après avoir voté le Plan Local d’Urbanisme qui régit le droit à construire sur la commune, a décidé d’élaborer une charte urbaine en vue :

  • de répondre à la mise en accessibilité des personnes à mobilité réduite sur l’ensemble de la commune, rendue obligatoire par la loi N2005-102 du 11 février 2005 et les différents décrets s’y rapportant
  • d’améliorer l’aménagement du centre ville.

Pour ce faire, elle  a transmis un questionnaire à chaque président d’association, afin de recueillir des informations et les intégrer au diagnostic. Néanmoins, bien que ma casquette d’urbaniste me permette d’y répondre sans grande difficulté , j’ai pensé plus judicieux de vous le communiquer afin que les réponses apportées soient les plus représentatives possibles des attentes des  habitants du quartier.

En effet, le devenir de notre ville  n’appartenant  pas aux seuls élus (municipaux, associatifs…), ni aux seuls techniciens compétents en la matière , je vous remercie par avance de répondre au questionnaire (formulaires annexés) , de le déposer dans l’une des boîtes aux lettres AHQR (adresses ci-dessous). II vous suffira d’à peine 10 minutes pour le renseigner. Nous avons jusqu’à fin juin pour donner nos avis, l’échéance initiale ayant été repoussée.

C’est tous ensemble que nous pouvons faire bouger les choses .

Agathe Becker.

 

 

NB. Ci-dessous l’ensemble du dossier fourni par la municipalité :

  • texte explicatif (4 premières pages),
  • questionnaire (5 dernières pages).

Ces documents nous ont été fournis sous forme « papier » d’où, après numérisation, cette présentation en mode image d’une lisibilité moyenne, réservée à une consultation rapide et inadaptée à l’impression.

Pour faciliter la lecture, vous pouvez  « zoomer » en tapant simultanément sur les touches :

- zoom avant : « CTRL » & « + »

- zoom arrière : « CTRL » & « - »

Vous pouvez télécharger  les fichiers imprimables  (en format .pdf) , en cliquant ICI.

Cette option vous permet d’imprimer tout ou partie des pages dans de bonnes conditions ; en particulier, vous pourrez ainsi disposer des cinq pages de questionnaire pour y répondre sur papier, réponses à nous retourner à l’une des adresses des correspondants AHQR dans votre voisinage ; pour la liste des correspondant, cliquer ICI.

 

****************************************************************

 

 

charte urbaine [1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(suite…)

Qu’est-ce qui sort de l’eau au 1er avril ?

… de l’eau mais pas de la piscine : un poisson !

Poisson d'avril

Dans le précédent article, Projet secret : Bientôt une piscine pour tous dans notre Rhodon ? ,  il était question d’une nouvelle piscine pour tous dans le Rhodon favorisé par nos édiles.

Il n’en est rien, bien sûr, mais vous vous en doutiez un peu, non ?

J’annonçais pour ce 2 avril la publication d’une image. La « technique » en a décidé autrement : crash de mon « smartphone » avec lequel j’avais pris la photo, jeudi dernier 25 mars, sauvegarde trop ancienne … bref, cette photo, je ne l’ai plus et j’attends des circonstances « favorables » pour en reprendre une autre et la publier (chose promise, chose due).

En effet, il n’y a pas de piscine en vue mais… il y a bien eu un chantier dont les conséquences inattendues m’ont donné l’idée de ce canular.

Je vais donc transformer ma démarche de révélation en devinette.

Qui saurait dire à quoi je faisais référence en écrivant ceci (car, à part le mot « piscine », tout y possède un grand fond de vérité) :
- Le projet est très avancé: les premières mises en eau ont même eu lieu ;
- entre grosses chaleurs et temps orageux, nous aurons l’occasion de nous ébattre et patauger ;
- taquins, maladroits, ou simplement distraits : attention aux éclaboussures !
-
ce serait une piscine à débordement !

???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

Hermes78 vous salue bien et attend vos réponses à l’adresse suivante :

Dominique@Bonnerat.eu

Ce billet d’humeur et de circonstance (cf la suite demain) est entièrement écrit et publié sous la responsabilité de Dominique Bonnérat 

En fait, le fin mot de cette énigme  a été donnée dans  l’article  du : 27 mai 2010.

Projet secret : Bientôt une piscine pour tous dans notre Rhodon ?

Qui osait dire que la municipalité ne faisait rien pour notre quartier ?

Ce n’était, bien sûr, que pure calomnie !

Pour « clore le bec » définitivement à ces médisants, qu’ils sachent que nos enquêteurs sur le terrain ont pu se rendre compte par eux-mêmes et de visu qu’il n’en était rien.

Le secret était bien gardé depuis des mois (bravo Monsieur le maire !) mais la perspicacité de nos équipes n’a pas été mise en défaut plus longtemps : en fait, il nous crevait les yeux mais nous ne savions pas le voir.

Le projet est très avancé: les premières mises en eau ont même eu lieu, dès la semaine dernière et avant-hier encore. C’est d’ailleurs, en ces ocasions que nous avons acquis une certitude quant à la réalité de la  chose. Nous avions déjà des soupçons depuis quelques temps et avons alors enfin découvert le « pot-aux-roses ».

Gageons que, cet été, entre grosses chaleurs et temps orageux, nous aurons l’occasion de nous ébattre et patauger dans ce nouveau dispositif ; taquins, maladroits, ou simplement distraits : attention aux éclaboussures !

Réjouissons-nous, car, pour autant que nous ayons pu en juger, c’est un équipement « up to date » qui est prévu : ce serait une piscine à débordement !

Nous attendons pour demain les premières images de ce « chantier », ne les manquez pas dans la suite et fin de cet article !

A demain donc, pour vous dévoiler le secret…

Hermes78

Dominique@Bonnerat.eu

Ce billet d’humeur et de circonstance (cf la suite demain) est entièrement écrit et publié sous la responsabilité de Dominique Bonnérat 

En fait, la conclusion est intervenue bien plus tard, voir l’article  du : 27 mai 2010.

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 

La rue de Paris nous invite à voir son « flash-info »

Pour tous ceux que le feuilleton intéresse, nous relayons le message de l’association de la rue de Paris.

A noter que le sujet s’est élargi, notamment au cas de la construction d’un nouvel immeuble et que leur journal s’ouvre aussi à des sujets culturels.

Je cite donc sa présidente :

« Bonjour !

Comme promis du nouveau sur www.ruedeparis.org venez découvrir notre flash info vidéo.

Pour l’association de quartier « rue de Paris à St-Rémy »

 Cordialement

Pascale Willaume »

 

Bonne séance de visionnage !

 

AHQR

Affiches en ville

Cher lecteur, bonjour !

Vous avez sans doute remarqué, au hasard de vos déplacements dans St Rémy, sur l’un ou l’autre des panneaux d’affichage, une affiche…

 

Affiche recours PLU 1Affiches en ville dans Actualité afi9a914ahq… vous indiquant qu’une action continuait visant à obtenir une amélioration notable du PLU qui a été voté par le le Conseil Municipal, le 30 juin dernier.

Elles sont la partie la plus visible de la démarche citoyenne et associative « Parce que Saint Rémy le vaut bien » menée à l’initiative des signataires, de l’association Saint Rémy Environnement et de citoyens saint rémois qui oeuvrent depuis plusieurs années « pour un plan d’avenir de qualité ».

Elles vous informent et vous invitent à rejoindre et soutenir l’action en cours. Dans le prolongement des propositions qui ont été faites depuis 2004,  cette démarche s’est traduite, fin août, par un recours grâcieux auprès de Monsieur Guy Sautière, en sa qualité de maire de St Rémy.

En effet, en l’état, le Plan Local d’Urbanisme n’apporte pas les protections réglementaires suffisantes pour la préservation du patrimoine remarquable de Saint Rémy et de la haute vallée de Chevreuse.

Il m’a paru nécessaire, en tant que co-signataire de ce recours, de vous informer de la nature de cette action, c’est l’objet de cette page à laquelle est annexé le texte du recours grâcieux.

Ce recours suscitera-t- il une  une réaction positive de la municipalité pour infléchir les choix néfastes et combler les lacunes de l’actuel projet de PLU tel que voté ?
En tout état de cause, il donne aux signataires, un délai supplémentaire de deux mois pour examiner objectivement la situation, préparer l’action à venir et engager, si nécessaire, une requête auprès  du tribunal administratif.

A défaut de ce recours, le Plan Local d’Urbanisme, voté fin juin, aurait été applicable en l’état dès la rentrée !
Des besoins et exigences précis ont été clairement exprimés par un grand nombre de St Rémois et repris par le commissaire enquêteur dans les conclusions de l’enquête publique.

Pour  les faire entendre, les signataires sont déterminés à utiliser tous les moyens légaux.

Hermes78
Dominique@Bonnerat.eu

 

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 

Parole d’élue

Agathe Becker, conseillère municipale d’opposition, vice-présidente et membre du conseil d’administration de l’AHQR, a pris de son temps précieux pour nous transmettre le message suivant. Elle nous y fait part de son intervention, motivant son vote sur la question du PLU débattue lors du Conseil Municipal du 30 juin 2009. Nous l’en remercions vivement.

AHQR

Chers amis. 

Ci joint, vous trouverez en copie mes propos du Conseil Municipal du 30 juin 2009.

Concernant cette réunion, déroulement dans le calme….Monsieur Bavoil lit les documents du Rapport du Commissaire Enquêteur, ainsi que la délibération approuvant le PLU. Il  remercie les fonctionnaires territoriaux notamment Mme Mouligneau,  énumère la gestion courante de la Municipalité en matière d’urbanisme, et fait des amalgames entre, justement, cette gestion courante et le besoin express de voter le PLU.

Or, traiter par exemple des sujets comme « répertorier toutes les sentes, les chemins ruraux, les passages…. et faire le nécessaire juridique pour éviter une privatisation sauvage », pouvait se faire avant de voter le PLU, d’une part, d’autre part et surtout, le PLU ne légifère pas sur ces sentes sinon elle apparaîtraient suivies de règles bien précises sur le document !.

N’étant pas propriétaire de mes idées je suis néanmoins ravie que la commune en fasse un sujet urgent à traiter. 

Monsieur le Maire nous  fait comprendre qu’il faut voter en conscience, car cela fait maintenant 6 ans que cela dure et qu’il est temps d’opérer.

Mr Gramunt propose en fin de Conseil de le voter en référendum!… très bonne idée à mon avis.

Je me suis également exprimée sur la décision de lever une réserve foncière qui était censée servir à réaliser une voie verte entre la sente d’Étau et la nouvelle zone sensible dans un contexte de politique départementale en faveur des liaisons douces : dommage !!!

Je m’attendais à ce que Monsieur le Maire, ou Monsieur Bavoil, nous démontre pourquoi la Municipalité avait fait ces choix notamment sur les emplacements des équipements.  J’aurais souhaité qu’ils nous fassent partager leur projet, qu’ils fassent de la pédagogie autour du processus qui les a conduits à entériner le projet. J’attendais une présentation visionnaire mettant en valeur un développement équilibré et harmonieux de la ville…intégrant les futurs équipements à réaliser afin que des jalons soient plantés pour l’avenir.  Je n’ai pas vu de projet ambitieux : pas de volonté de monter un projet collectif que l’ensemble des habitants et associations pourraient s’approprier afin que des jalons soient posés au cours de ce mandat, et par là même qu’ils soient poursuivis sur les 10 dix à 15 prochaines années à venir.

Est-ce utopique ? Je ne le pense pas.

Agathe Becker

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

Lettre ouverte

Le mot du jour, en relation avec l’actualité de notre PLU (cf infra, après la définition) est, en l’occurrence une locution…
Wikipedia y fait référence ainsi :

Lettre ouverte

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

 Une lettre ouverte est un texte qui, bien qu’adressé à une ou plusieurs personnes en particulier, est exhibé publiquement afin d’être lu par un plus large groupe. Pour ce faire, c’est le plus souvent la presse qui est utilisée comme média, mais une lettre ouverte peut également prendre la forme d’une publication à part entière, d’une affiche, d’une chanson(Lé Déserteur), d’un tract, ou plus récemment être mise en ligne sur Internet, etc.
Même si ce n’est pas nécessairement le cas, une copie de ce texte peut parallèlement être expédiée en privé par le système postal, à l’instar d’un courrier habituel. L’intérêt de cet envoi reste toutefois limité, le but d’une lettre ouverte étant moins d’obtenir une réponse de son destinataire, que de propager ses opinions auprès du public qui y est exposé.
En effet, le ton est généralement polémique, et la lettre ouverte se rapproche plus de l’article engagé, de l’éditorial ou du pamphlet, que de la lettre traditionnelle. On s’en éloigne encore lorsque le ou les destinataires ne sont pas désignés nommément, mais identifiés par une formulation du type « à tous ceux qui… ». Une lettre ouverte peut également être co-signée, s’apparentant alors à une pétition.

Les destinataires sont souvent des responsables politiques, mais on peut trouver des lettres ouvertes dans d’autres domaines, par exemple dans des revues scientifiques sur des questions d’éthique.

Certaines lettres ouvertes sont passées à la postérité, telles que le J’accuse rédigé par l’écrivain Émile Zola à l’intention du Président de la République Félix Faure, et publié dans le journal L’Aurore du 13 janvier 1898 : en pleine affaire Dreyfus, il y prend la défense de cet officier condamné pour Haute trahison.

Dans cet esprit mais sans volonté polémique (*) aucune, le collectif   »Parce que Saint Rémy le vaut bien », notre collectif associatif et citoyen, a commis (**) une lettre ouverte (lien ici)  à l’attention formelle de notre premier édile.

Mais, bien évidemment, l’objectif premier de ce courrier est de mobiliser tous les Saint-rémois afin que les résultats de l’enquête publique et leur traduction dans les conclusions du commissaire-enquêteur s’appliquent au mieux de l’intérêt de la collectivité.
Et, faire savoir que nous sommes tous vigilants quant aux suites qui seront données, est un autre but de cette publication, afin de dissuader toute tentative de passer outre (***) … La pétition de l’année dernière doit-elle être rappelée au bon souvenir de quelques élus trop oublieux ?

Le rapport du commissaire-enquêteur ne doit pas rester lettre-morte !

 

AHQR

 

 

 (*) cependant, si vis pacem para bellum si tu veux la paix, prépare-toi au conflit (afin qu’il ne survienne) ou, encore,  mieux vaut prévenir que guérir.

(**) et dont, remercions-en les éléments les plus moteurs, Jean-Marie RADTOWSKY & Yves DARCOURT LEZAT, la rédaction initiale leur est due.

(***) Ceux qui auront lu l’article « Urbanisme » publié dans notre dernier bulletin comprendront notre préoccupation : « Monsieur Bavoil, Maire-Adjoint à l’urbanisme, précise, au cours du Conseil Municipal du 23 juin 2009, que la Municipalité n’est pas dans l’obligation de tenir compte des conclusions… [du rapport d'enquête publique]… ».

De même, les échos obtenus quant à la future délibération du 30 juin ne laissent guère présager la meilleure suite.

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

Collectif

Le terme collectif définit (Wikipedia) les actions et les choses auxquelles il est appliqué, comme étant réalisé par, ou destiné à, un groupe de personnes

  • On parle d’action collective, lorsqu’un groupe, organisé ou non, réalise une action particulière. Un collectif peut être organisé en association loi de 1901, ce qui lui donne des droits (possibilité d’agir en justice en tant que personne morale…) ; 
  • en musique, un collectif de musique est une réunion d’artiste de divers groupes de musiques dans un nouveau groupe temporaire ; 
  • en sport, une activité est dite collective lorsqu’elle ne peut se jouer qu’en équipe ; 
  • en grammaire, le collectif est une forme de nombre grammatical

 

Le site Parce que St Rémy le vaut bien !, sous-tendant l’action du collectif éponyme, propose maintenant (après la mobilisation électorale de l’année dernière), cf sa page enquete-publique-plu-saint-remy-les-chevreuse, une synthèse des échanges menés, toutes sources (associations ou citoyens) confondues, dans le cadre de l’enquête publique relative au projet de PLU.

Si cela vous agrée, n’hésitez pas à en faire la promotion autour de vous…  

Hermes78 

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 

PLU – Alea jacta est

Mardi 28 vers 18h : bonsoir à tous !

Sans me prendre pour Jules, ni faire l’auguste, ce sera ma phrase du jour…

C’était aujourd’hui, à la fois, le dernier jour de l’enquête publique et l’ultime permanence du commissaire enquêteur, et c’est hier que je suis passé procéder à un inventaire presque final sur les registres ; des registres, il y en avait huit.

Lors de mon premier passage, nous entamions à peine le quatrième registre ; celui-ci s’est clos sur une vingtaine d’entrées (*).

Le numéro cinq en compte environ huit ; le sixième, 14 ; l’avant-dernier, 21 et seulement 3 pour le dernier (mais constituées de dossiers abondamment documentés).

In fine, aux 26 interventions relevées à la date du 16 avril (cf l’article PLU – Etat des lieux), nous en rajoutons environ 63 ; nous arrivons donc à quelques 90 entrées, sans préjuger de ce que sera la moisson de ce jour qui nous portera peut-être jusqu’à la centaine mais guère au-delà. C’est plus que ce que nous pouvions redouter, c’est beaucoup moins que ce que nous espérions (apathie quand tu nous tiens !).

Aux dernières nouvelles, ce soir à 18 heures, le 9ème registre était plein, et faute de 10ème, un cahier « ordinaire » avait été sorti pour accueillir les contributions qui venaient encore…

Comme on pouvait s’y attendre, les principaux animateurs de l’AHQR ont fait acte citoyen, que ce soit à titre personnel  et/ou au titre d’une association (la nôtre ou une autre, amie) qu’ils en soient remerciés !

Sur le plan de l’enquête publique, le sort en est donc jeté… AHQR a contribué aussi bien qu’elle a pu pour faire entendre notre point de vue et son action  va continuer, citoyenne, associative, inter-associative pour que ce que nous avons semé porte ses fruits.

Premier rendez-vous dans un mois, lors de la production de son rapport par le commissaire enquêteur.

 Hermes 78

(*) Deux remarques :

  • Il n’est pas toujours facile de les dénombrer précisément du fait des collages et quelquefois de l’absence d’entête ;
  • en général, elles portent des doléances mais… j’en ai au moins trouvé une tout ce qu’il y a de plus laudative sur la manière dont le PLU a été constitué et sur le résultat obtenu dont l’auteur (un conseiller municipal de notre quartier Clin doeil ) se félicitait avec insistance.

Nota : en raison d’un « crash » disque, cet article n’a pu être mis en ligne qu’avec une semaine de retard, le mardi 5 mai.

*********************************************************************

Attention ! L’insertion éventuelle de deux liens promotionnels (signés “Annonces Google”) ci-dessous est à l’initiative de l’hébergeur unblog ; elle présente un caractère publicitaire non contrôlé par le blog AHQR ; cliquer sur les liens qu’elle propose vous amène sur d’autres sites, sans garantie de la part de l’Association des Habitants du Quartier du Rhodon de St Rémy (AHQR).

*********************************************************************

 

12

CCGP |
Terralliance |
filalanaasso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amicale des Italiens de Nou...
| MABOUO EN MARCHE
| FCPE du collège Boris Vian